Carnaval 2018 – Martinique

Ça y est, j’ai suffisamment récupéré pour enfin vous raconter mon carnaval 2018 !

C’est l’heure du milan !

A ma grande surprise, j’ai moins apprécié ce carnaval que celui de l’an dernier… il m’a semblé terne. La faute au temps (pluie, froid et boue) ? Je n’en sais rien !
Une chose est sûre, j’avais quand même fait travailler mon imagination pour être à peu près toutouni dans la rue, les soirées, les before, les afters… bref un peu partout.

Pour commencer les soirées :

La Fifty Shade of gold :

Bon… pas grand chose à dire, une soirée comme les autres. Juste une chose et c’est valable pour toutes les soirées : « lieu tenu secret » on a tous compris que c’est une grosse blague cette affaire ! En fait, c’est pour faire accepter de force des endroits pourris, fourrés dans le trou du c** de la Martinique. Il fait froid, il pleut, il y a du vent et en plus ça se passe sur les hauteurs (Balata, St Pierre, etc) !

Du coup nouvelle résolution : plus jamais de soirées avec lieu tenu secret.

Ah oui ! Petit message au monsieur avec qui j’ai dansé : tu as insisté, je ne voulais pas en arriver là… mais je t’ai filé un faux numéro. Sans rancune !

La transparente :

On m’a dit : « Livia, c’est THE soirée à faire » (oui la personne ne parle pas bien l’anglais, ça suffit !).

Je confirme qu’il faut faire cette soirée au moins une fois dans sa vie… bon allez je vous raconte vite fait ! (sé sa zòt té ka atann)

Alors… j’arrive, nuisette transparente avec en dessous un body transparent, bouche rouge-piment, des chaines dans les cheveux (comme sur la photo de mardi gras)… bref, je suis déterminée dans la tête, sur le corps et dans l’esprit !

Accès refusé : je dois aller déposer mon portable dans la voiture puisqu’ils sont interdits… et choisir entre ma nuisette et mon body. Je m’exécute !

J’ai gardé quoi ? Ah ben fallait être là !

Je continue : il y a du beau monde, des corps à regarder, à tâter si on veut. Il y a des bananes et des caramboles à l’air. On se fait offrir des crêpes par de charmants hommes tout droit sortis de la salle de sport. A ce moment là, je me dis qu’ils vont me demander quelque chose en échange… mais ma gourmandise est plus forte. Ils n’ont rien demandé, de vrais gentlemen !

Encore une fois, il fait froid, il pleut, il y a beaucoup de boue (lieu tenu secret), mais nous sommes tous transparents : on a tous joué le jeu et ça, c’était top !

En revanche, le DJ était nul. Quand je paie 25euros + 1 bouteille, je m’attends à danser toute la nuit ! Trois fois la même musique en 2h m’ont fait partir à 3H30.

Et la rumeur selon laquelle il y a une belle salade de fruits bananes/caramboles en fin de soirée ?

Ben… il fallait être là ! Moi je dormais dans mon lit à cette heure là désolé. Allez-y l’an prochain et vous me direz.

Les jours gras :

Le vidé, on connait : c’est la fièvre qui s’empare de nous, on est comme en transe, nous sommes tous les amants de Vaval ! Cette année, j’ai fait Dimanche Gras, Mardi Gras et Mercredi Des Cendres.

Mardi et mercredi ont été précédés d’un before au Buzz Bay.

J’aime vraiment beaucoup l’ambiance au Buzz, cependant mardi, je me suis sentie un peu perdue parce qu’il y avait beaucoup d’enfants. Je ne m’y attendais pas tout simplement. Du coup le mercredi, c’est ma nièce qui fut très heureuse de sortir avec les adultes !

C’est pas si mal d’intégrer les enfants après tout. Juste que c’est étrange de jurer devant… donc je me suis abstenu !

Voilà vous savez tout ! Vaval est parti… il reviendra l’an prochain et moi, je ne suis pas certaine d’être en Martinique pour l’accueillir.

Et vous, c’était comment ?

Dimanche Gras

Couronnes de coquillages du dimanche ET mercredi by Manzel Manu

La rencontre du jour :

Mardi gras :

         

Mercredi des cendres :

A bientôt !

Psssiiiit ! Par ici Kokofiolo : si on aime, on partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.