Ma première croisière avec COSTA

C’est sur un coup de tête que j’ai décidé de faire ma première croisière. Aimant voyager, je me suis dis que j’allais certainement beaucoup aimer ! Je suis parti avec en tête les images de la série emblématique de mon enfance « La croisière s’amuse » : prestige, décors de rêve, spectacles époustouflants. J’avais la ferme intention de ne rien faire de mes journées à part me laisser vivre…pas de vaisselle, pas de ménage, pas de cuisine, pas de portable, pas de travail, pas d’ordinateur…bref une déconnexion totale ! …presque totale, mon appareil photo n’étant jamais bien loin 😉

Chez Costa vous serez traité comme des VIP (Very Important Pigeons). Costa c’est avant tout une grande usine qui pousse à la consommation et ce, dès le passage du portail du port de Pointe-à-Pitre. En effet, des photographes vous mitraillent du début à la fin du séjour et refusent de vous prendre en photo si vous faite une grimace rigolote… c’est, je cite, « un manque de respect ». Dans la mesure où c’est moi qui vais M’acheter MA propre photo, j’estime être en droit de faire ce que je veux sur celle-ci, non ? Les photos, sages donc, sont ensuite affichées à un étage pour être vendues.

Les excursions sont proposées à des prix plutôt élevés et il est gentiment rappelé que si nous choisissons une excursion avec des locaux et que nous n’arrivons pas à l’heure au bateau, ils partiront sans nous…bref en gros, prenez les excursions Costa ça coûte la peau du cul, mais c’est plus sur !

Des réunions avec une conseillère d’achat sont organisées pour expliquer comment se faire entuber consommer les différents produits présents sur les îles visitées. Et pour vous inciter à y aller, sur le journal de bord du bateau, ils précisent que des cadeaux seront offerts dont un bracelet en diamant… inutile de préciser que c’est plus compliquer que ça pour le bracelet ! Si vous avez loupé la réunion ? Pas de panique, elle est diffusée en continu sur une chaîne TV du bateau !

Bon point pour Costa : l’organisation générale est réglée comme du papier à musique ! C’est vraiment impressionnant ! La cabine est régulièrement nettoyée pendant la journée, l’attente n’est jamais longue au restaurant, le service client est ouvert tout le temps, le personnel parle français, la nourriture est bonne dans l’ensemble, la salle de sport est top mais trop petite pour autant de monde.

Les spectacles sont pas mal, parfois incompréhensibles mais je dois reconnaître que niveau costumes il y a de jolies choses. Si vous avez raté le spectacle, là aussi pas de panique il y a la rediff à la téloche !

Alors bien sur, je ne souhaite pas renouveler l’expérience…en tout cas pas avec Costa… Disons que je n’ai pas accroché ! Je préfère une concentration de personne moins importante sur le bateau, ça devient vite étouffant… sinon, ma formule habituelle « séjour » pour mieux découvrir la destination c’est carrément mon truc (on rencontre la population, on mange local, etc) ! Cependant, je retiens de cette croisière des moments festifs grâce à de très belles rencontres amicales et des soirées organisées sur le bateau (soirée Mister Bello Bello, Soirée Italienne)… parce que finalement, je crois qu’une fois qu’on s’habitue un peu à la foule on finit par s’y mêler et festoyer avec elle!

___

Pointe-à-Pitre

La déco du bateau ultra kitsch est à des années lumières de ce à quoi je m’attendais. De la moquette partout, tout est chargé, et quand on est allergique comme moi aux acariens et qu’on oublie ses médocs…ça se transforme en « La croisière se gratte », « la croisière a les yeux qui pleurent et le nez qui coule », etc. Un programme vachement sympa 🙂

CCZ1

CCZ2

CCZ3

CCZ4 CCZ5

Et là, au départ de Pointe-à-Pitre, qu’est ce que je ressens ?! Le mal de mer… Je ne m’y attendais pas ! 3 jours de sueurs froides, de nausées avant d’aller mieux. Donc si vous êtes comme moi, n’oubliez pas vos médocs… sinon le mieux c’est d’être le plus souvent à l’extérieur !

Enfin… à l’extérieur, s’il y a de la place ! En mer, il faut se lever tôt pour trouver un transat dispo ! Le bateau était blindé !! Alors si vous souhaitez vous reposer, la croisière à 3000 personnes n’est pas pour vous ! (mais ça je le comprendrai le lendemain 🙂 )

___

Saint Martin

Arrivée à St Martin à 9h… et là c’est le déluge ! Rafales de vent et pluie jusqu’à 14h. Le départ était prévu à 16h, je connaissais déjà l’île et j’étais bien malade donc repos en cabine 🙁

CCZ6

CCZ7

 

___

14h paf ! c’est découvert ! Du coup, je fais un effort et je descends prendre l’air et quelques photos !

CCZ8

CCZ9

CCZ10

CCZ11

CCZ12

CCZ13

CCZ14

 

___

16h – Départ pour Saint Domingue

Découverte de la vie sur le bateau en pleine mer. L’ambiance sur le pont est assez bruyante et m’a fait penser à l’ambiance camping d’été en Méditerranée avec des animateurs et de la musique à fond.

CCZ15

 

___

Saint Domingue

CCZ16

CCZ17

CCZ18

CCZ19 CCZ20 CCZ21

CCZ22 CCZ23

___

Dès la sortie du bateau, un espace Duty Free est le passage obligatoire pour entrer et sortir de la gare maritime. J’ai voulu y acheter du cacao en poudre de très bonne qualité, mais j’ai eu l’excellente idée d’attendre le lendemain. Le programme prévoyait de rester 2 jours à St. Domingue… seulement voilà, nous y sommes bien resté, mais ailleurs ! Si une âme charitable passe par là et pense à moi, un petit paquet sera le bienvenu 😉

CCZ24 CCZ25 CCZ52

CCZ26

CCZ27

CCZ28

___

Direction la Romana en petit train. Tarifs : 7€ par personne. Sauf erreur de ma part, cette excursion n’était pas proposée par Costa, alors qu’ils sont les organisateurs de celle ci… Peut-être pas assez de marge dessus -_-

CCZ29

CCZ30

___

Beaucoup de fils électriques partout !CCZ31

CCZ32

CCZ33

CCZ34

CCZ36

CCZ37

CCZ38

CCZ39

CCZ40

CCZ41

CCZ42

___

Les deux roues sont très nombreux. Ils sont parfois à 3 dessus.CCZ43

___

Arrivé au marché de la Romana. Impossible de prendre des photos, des vendeurs me sautent littéralement dessus pour me proposer leur produits. Des enfants veulent nettoyer mes sandales pour un peu d’argent afin d’aller à l’école. Le refus face aux vendeurs n’est pas très bien accepté, certains sont agressifs verbalement. Le bracelet jaune fluo Costa leur permet de repérer les « VIP » tout de suite, impossible de leur échapper ! On n’a qu’une envie : vite repartir, fuir. On s’isole dans un coin en attendant le retour du train… J’avais peur qu’ils me réclament de l’argent pour les photos prises, et j’ai eu raison puisque c’est arrivé. On est bien loin de l’image ultra touristique de Punta Cana, quand on ne s’y attend pas c’est assez déroutant.

CCZ44

CCZ45

CCZ46

CCZ47

CCZ48

CCZ49

CCZ50

CCZ51

___

Retour sur le bateau. En avant pour l’île de Catalina toujours à St. Domingue. La suite, au prochain épisode !

CCZ53

Rendez-vous sur Hellocoton !

Psssiiiit ! Par ici Kokofiolo : si on aime, on partage !

4 pensées sur “Ma première croisière avec COSTA

  • 17 septembre 2015 à 9 h 42 min
    Permalink

    Bravo pour les informations, voilà donc une très bonne lecture. J’ai appris différentes sujets en vous lisant, merci beaucoup « CocoZabrico » . A bientôt et merci à vous tous !
    Bravo

    Répondre
    • 22 septembre 2015 à 0 h 38 min
      Permalink

      Je suis ravie par votre commentaire, merci! Revenez aussi souvent que vous le souhaitez !
      A bientôt !

      Répondre
  • 12 avril 2016 à 14 h 11 min
    Permalink

    j’ai adoré vos images, merci de les avoir partager avec nous

    Répondre
    • 25 avril 2016 à 2 h 46 min
      Permalink

      Merci à vous d’être passé ! 😉 Revenez quand vous voudrez !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *