La Bambouïte Aigüe

Gustave a deux sujets de prédilection : les imprimantes et les chaises. Il peut en parler pendant des heures avec la fierté non dissimulée de maîtriser un sujet peu commun.

Accro au monde de la nuit, il a un besoin constant d’être proche des « VIP ». Tout ce qui brille l’attire. Il n’hésite pas à dépenser des sommes folles pour impressionner alors qu’il a bien du mal à joindre les deux bouts.

La quarantaine, bien conservé, célibataire, sans enfants, il vous a approché lors d’une soirée. Ce soir là, un brin pompette, vous vous êtes laissé porter par la musique. Quelques connaissances « VIP » vous ont fait signe et bien sûr Gustave en a été témoin.

Vous échangez vos numéros et en quelques jours vous avez cerné le personnage, le verdict tombe : rien chez lui ne vous attire.
Vous garderez contact avec lui par gentillesse tout étant claire, il n’y aura rien entre vous.

Un jour, il vous envoi une photo de lui allongé sur la plage… entièrement nu. Vous n’aviez rien demandé, mais l’effet est immédiat : il y a là une friandise qui vous semble fort appétissante.

Vous en parlez à Yvette, votre cousine, qui ne comprend pas le soudain ras-de-marée qu’a provoqué cette photo : « Mais il est sans intérêt ! Tu ne vas pas céder ?! »
Vous lui expliquez que cela fait des mois que vous ne vous êtes pas laissé butiner, puis vous lui montrez la photo. La réaction d’Yvette vous confirme qu’il y a là un potentiel inexploité : « ah oui… quand même ! »

Votre cousine et vous discutez encore quelques instants, mais il est clair et net qu’à cet instant votre intérêt pour l’objet du désir est tel que vous ne verrez plus l’homme qui se cache derrière le bambou. Tous ses défauts, ses sujets de conversations, ses attitudes passeront au second plan… vous êtes dès à présent victime du « syndrome du bambou attirant » alias la bambouïte aigüe.

Gustave, dans son infinie bonté, vous envoie également une vidéo très explicite de lui vous montrant sa puissance érectile.
Vous proposez dans l’heure un rendez-vous dinatoire chez vous, afin de mieux apprécier ce qu’il semble tant vouloir partager avec vous.

Oh mais surprise ! Une fois chez vous, Gustave se fait désirer.
Maintenant qu’il a toute votre attention, il veut discuter, apprendre à vous connaître et surtout, vous montrer l’étendu de son savoir. Il veut vous expliquer à quel point vous feriez un beau couple et par extension d’excellents parents pour une future progéniture.
Il va trop loin, mais vous vous en fichez, vous trépignez d’impatience à l’idée d’enfin déballer son joli paquet cadeau.

Après avoir réussi à le faire taire, vous vous activez. Vous vous sentez fondre, il est aussi beau qu’en photo… qui ? le bambou voyons, qui d’autre ?!
Vous vous déshabillez, Gustave semble un peu absent, mais il n’est pas important… tant qu’il y a de l’érection, il y a de l’action !

Mais justement, il n’y a aucune érection. Vous avez pourtant fait quelques passages langoureux pour lui donner de l’entrain… sans succès.

Gustave bafouille, vous vous arrêtez là et vous vous quittez sur cet essaie raté.

Plus tard, Gustave vous dira qu’il fut très surpris par votre réaction et ne pensait pas aller aussi loin avec vous si rapidement.

Vous en êtes certaine : la photo et la vidéo envoyée par ce dernier ne vous a pas donné envie de vous mettre en couple, encore moins de vous marier et avoir des enfants… n’en parlons même pas.

Vous ne le répéterez jamais assez : la femme est un homme comme les autres.

Psssiiiit ! Par ici Kokofiolo : si on aime, on partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.